CaenPoche n°340. Spécial Foire Internationale de CAEN - page 11

Océan Atlantique
explorez le paradis
dans l’enfer vert de la Guyane
Partiellement recouverte de forêt tropicale humide,
la Guyane abrite la faune typique de la forêt amazo-
nienne : le tapir du Brésil, le grand tamanoir, le
jaguar, l’ocelot, le tatou géant ou encore l’anaconda
vert… Parmi elle, on recense quatre espèces diffé-
rentes de caïmans dont le majestueux caïman noir.
Avec ses 6 mètres de long et son poids d’une tonne,
le caïman noir est le plus gros prédateur d’Amérique
latine et le plus grand des crocodiliens américains.
La Guyane, ce sont aussi ses bagnes, dont celui de
Cayenne, apparus au XIX
e
siècle et où, en moins d’un
siècle, 90 000 prisonniers furent envoyés dans
« l’enfer vert ». Les conditions de détention étaient
désastreuses à tel point que l’on surnommait le
bagne : la guillotine sèche. La Guyane est également
réputée pour son centre Spatial situé à Kourou,
unique base de lancement d’Europe. C’est le seul
site opérationnel à autoriser la visite des zones de
lancement : pas de tir, centre de contrôle et passion-
nant Musée de l’espace. Vous pouvez même assister
à l’un des lancements de la fusée Ariane.
Destination
Antilles
Farnienete sous le
soleil des Caraïbes
La Guadeloupe et la Martinique, archipel et îles vol-
caniques, toutes deux situées dans les Petites
Antilles, proposent des paysages à couper le souffle
où se côtoient végétation luxuriante et faune remar-
quable. La canne à sucre et la banane sont les prin-
cipales productions de la Guadeloupe et de la
Martinique. 260 000 tonnes de bananes sont pro-
duites chaque année et commercialisées en Europe
et notamment en France métropolitaine qui, pour
l’anecdote, a élu la banane comme étant son
deuxième fruit préféré derrière la pomme. La culture
de la canne à sucre représente encore la deuxième
activité agricole de nos jours. Son plus grand
ambassadeur en est le rhum des Antilles françaises,
aujourd’hui reconnu à l’international. La plus
mythique des courses transatlantiques en solitaire
ne se nomme-t-elle pas d’ailleurs la célèbre route
du Rhum, qui fêtera ses 40 ans le 4 novembre 2018.
Au départ de Saint-Malo et en direction de Pointe-à-
Pitre en Guadeloupe, cette régate a lieu tous les 4
ans et est ouverte à la fois aux skippers profession-
nels et aux amateurs.
Destination
Saint-Pierre-et-Miquelon
Saint-Pierre-et-Miquelon est le seul territoire fran-
çais en Amérique du Nord, dans le Golfe du Saint-
Laurent. Dès 1504, il est occupé par des pêcheurs
basques, normands et bretons. C’est Jacques CAR-
TIER qui lui donna le nom de « Saint-Pierre »,
comme le patron des pêcheurs. Le drapeau et le bla-
son de Saint-Pierre-et-Miquelon représentent La
Grande Hermine, le navire sur lequel Jacques Cartier
débarqua en 1536, il porte également le drapeau
basque, les hermines du blason de Bretagne et les
léopards du blason de Normandie.
La mémoire
inspire l’avenir
Le Mémorial ACTe, « Centre caribéen d’expressions
et de mémoire de la Traite et de l’Esclavage » a été
érigé en 2015 à Pointe-à-Pitre, sur le site symbo-
lique de l’ancienne usine sucrière de Darboussier, en
mémoire aux victimes de l’esclavage et de la traite
négrière. Le musée aborde l’histoire de l’esclavage
dans sa globalité, de l’Antiquité à nos jours et les
temps forts de la traite des Antilles et de l’Amérique.
L’édifice abrite également un espace de recherches
généalogiques qui regroupe 6 000 à 8 000 arbres
généalogiques de familles guadeloupéennes. Le
Mémorial ACTe veut faire vivre la mémoire et la
réconciclier avec l’histoire.
FOIRE INTERNATIONALE DE CAEN
11
1...,2,3,4,5,6,7,8,9,10 12,13,14,15,16,17,18,19,20,21,...48
Powered by FlippingBook