Côte de Nacre magazine. - page 17

Un gros travail de fond.
La Délicate est une première financée par la Communauté Ur-
baine de Caen-la-Mer (Budget 29.000 €), proposée par l’Office de
Tourisme et de Congrès de Caen-la-Mer-Normandie et réalisée
« sur mesure » par Akken, en partenariat avec divers interve-
nants locaux. Trois périodes de résidence ont permis à Akken
de rencontrer de nombreuses personnes, habitants ou spécia-
listes, qui ont été questionnés pour enrichir le contenu de la ba-
lade sonore. Habitants à l’année ou en villégiature, enfants pour
qui le front de mer est une cour de récréation permanente ou
couples formés à l’époque des bals, pécheurs… Autant de figures
locales qui ont raconté leur vision du bord de mer, de ces villas «
belle époque » et « art nouveau » entre faits historiques et récits
modelés et remodelés par le passage du temps et le bouche à
oreille. C’est ainsi que de nombreuses thématiques ont émergé
de ces rencontres bien au-delà du thème des villas : la vie d’au-
trefois dans les bourgs, la pêche sous toutes ses formes (à pied
ou en chalutier), la vie balnéaire et les bains de mer…Quinze
ombrelles dont les toiles sont ornées de trois illustrations origi-
nales sont ainsi équipées .
Prets pour la balade…
Pour une balade d’un peu plus une heure, la démarche est, on ne
peut plus simple. Il vous suffit de vous rendre au Bureau d’Infor-
mation Touristique de Lion et après un rapide briefing il reste
à vous acquitter d’une somme de 6€ (version Française ou An-
glaise) … Tout de suite en partant vous arrivez au Castel Louis,
ancien Casino de Lion construit par Pierre Joseph Pesquet en
1866. Vers 1900 le premier étage fut modifié par l’architecte Na-
varre et la loggia face à la mer agrémentée d’un magnifique
décor en céramique fabriqué par Alexandre Bigot. Les villas se
succèdent, le Korrigan, le chalet Henri, Tanagra, Tamaris, les
Dunes, la Horde , le Walkyrie et l’une des plus particulières, la
Bluette, construite en 1899 par Hector Guimard, grand archi-
tecte de l’art nouveau…
La Délicate , c’est une immersion sonore qui promène les pas
et les oreilles des visiteurs et les invite à ressentir l’ambiance
des villas, à leur age d’or, tout autant que l’ampleur des sensa-
tions présentes sur ce front de mer : le gout (avec les glaces de
la Gui-Gui…), les senteurs diverses, ou la vision perpétuellement
nuancée de cette mer dont la couleur ne cesse de changer. Il en
résulte une création sonore atypique, une promenade poétique
qui porte un regard sensible sur la Cote de Nacre et la vie en
bord de mer. Une manière très différente de découvrir la délica-
tesse des paysages et des patrimoines littoraux. Avantage de ce
dispositif, le visiteur reste totalement libre dans sa promenade ,
sans aucune contrainte. Il peut la réaliser à son rythme.
Et quand la balade est terminée, il ne vous reste plus qu’à resti-
tuer le matériel là ou vous l’avez emprunté.
Renseignements au Bureau d’Information de Lion-sur-Mer,
rue Edmond Bellin ou au 02 61 53 60 02.
C’est unique en Normandie ! Afin de plonger les visiteurs au cœur de
l’ambiance du bord de mer de Lion-sur-Mer à Hermanville-sur-Mer
et des émotions et souvenirs des habitants, Caen-la-mer a lancé « La
Délicate », un dispositif qui par géo localisation et par le biais d’une
ombrelle connectée et un casque audio propose une expérience so-
nore et immersive.
C
ôte
de
N
acre
M
agazine
• 17
DE LION À HERMANVILLE…
UNE BALADE « DÉLICATE », SONORE ET POÉTIQUE !
1...,7,8,9,10,11,12,13,14,15,16 18,19,20,21,22,23,24,25,26,27,...40
Powered by FlippingBook