Côte de Nacre magazine. Edition 2017/2018 - page 2

La commande d’un nouveau navire constitue
une étape importante dans le développement
de la Compagnie Maritime Brittany Ferries
d’autant plus pour nous qu’il sera affecté sur
la
ligne Caen Ouistreham-Portsmouth. La
commande vient d’être passée, le dossier est
bouclé et Jean-Marc Roué, Président du Conseil
de surveillance a présenté le projet à Honfleur
puisque le navire portera le nom de cette ville
ou se sont illustrés tant de peintres .
NOUVELLES TECHNOLOGIES
C’est le 6 juin 1986 que Brittany Ferries inaugurait sa première
traversée commerciale entre Caen et Portsmouth avec à
son bord Bill Millin, le célèbre piper qui avait participé avec
sa cornemuse au Débarquement du 6 juin. Tout le monde se
souvient de cette séquence dans le film de Darryl Zanuck « Le
jour le plus long » de Bill Millin en train de traverser le pont de
Bénouville sous les rafales ennemies.
Il faut savoir qu’aujourd’hui, 85% des passagers qui empruntent
les lignes Brittany Ferries sont britanniques. La Compagnie
transporte près de 2,7 millions de personnes sur ses lignes
qui desservent la Grande Bretagne, la France, l’Espagne et
l’Irlande. Caen Portsmouth étant la ligne la plus fréquentée :
elle accueille près d’un million de passagers, 300.000 voitures
et plus de 100.000 unités de fret par an.
Le navire « Honfleur » sera construit en Allemagne à Flensburg
aux chantiers FSG (Flensburger Schiffbau-Gesellschaft)
au cours des deux prochaines années, une évidence pour
la Direction de passer commande auprès d’un partenaire
Européen. Il sera propulsé au Gaz Naturel Liquéfié car à la
différence du gas-oil ou du fuel lourd, le gaz génère moins de
dioxyde de carbone durant la combustion. Il ne contient pas
de soufre et émet peu d’oxydes d’azote et de particules fines.
De plus les moteurs à GNL associés à une propulsion diésel
électrique sont plus silencieux, plus efficaces et produisent
moins de vibrations, ce qui garantit une traversée plus agréable
aux passagers. « Honfleur » remplacera Le Normandie et sera
affecté aux cotés du Mont Saint-Michel. Ils pourront effectuer
à eux deux , trois allers-retours quotidiens entre Ouistreham et
Portsmouth.
Sur lefinancement Jean-MarcRoués’estmontrésatisfait d’avoir
bouclé le dossier dans de bonnes conditions : « L’investissement
important que nous réalisons reflète notre engagement continu
à développer les régions que nous desservons, à lier les peuples
et à réduire l’impact environnemental de notre flotte » et de
poursuivre « malgré les défis que pose le Brexit, nous restons
confiants en l’avenir : la construction de ce navire, le premier
depuis celle de l’Armorique en 2009, en est la preuve ». Quant
au budget global en cours de finalisation « nous nous sommes
fixés une enveloppe maximale de 200 millions d’euros .
GRAND CONFORT POUR LES PASSAGERS
Les espaces passagers vont également être dotés de toute
une gamme d’innovations numériques, mais les principes qui
définissent chacun des navires, à savoir le bien-être, la culture
et la relaxation seront toujours présents. 1000 œuvres d’art
originales agrémentent les navires et « Honfleur » à fortiori
continuera à perpétuer cette tradition à travers l’exposition
d’œuvres d’artistes régionaux.
Le « Honfleur » proposera deux options de restauration : un
restaurant à la carte et un self-service. Il y aura également
un salon de thé qui reproduira l’ambiance « culture-café »
actuellement très en vogue… et bien sur un bar ! Deux cinémas
projetteront les derniers films à l’affiche et vous pourrez trouver
toutes les nouveautés en matière de mode ou technologie dans
les boutiques. Les enfants ne sont pas en reste puisque le «
Honfleur » leur consacrera des espaces de jeux et des espaces
numériques. Le WIFI sera disponible dans tous les espaces
passagers y compris les espaces publics, les cabines, les ponts
extérieurs et les ponts voitures. Toutes les cabines seront
équipées de télévision. Les caméras positionnées à l’avant et
à l’arrière du bateau permettront aux passagers de suivre la
progression du navire.
Le bureau d’information sera adapté à l’ère numérique. Il sera
conçu de manière à simplifier la communication et à fournir
aux passagers le maximum d’informations sur leur destination,
le navire et leur permettra également de réserver leurs futures
traversées. De grands écrans leur permettront de découvrir les
prestations disponibles à bord, les visites à ne pas manquer
une fois arrivés à destination, les correspondances de trains…
et de consulter les recommandations laissées par les autres
passagers.
Découpe de la première tôle en février 2018. Mise en service
début juin 2019.
PROPULSE AU GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ
« HONFLEUR » RELIERA OUISTREHAM A PORTSMOUTH
EN JUIN 2019
C
ôte
de
N
acre
M
agazine
• 2
© H.Krüger 2017
Jean-Marc Roué lors de la présentation du nouveau navire.
1 3,4,5,6,7,8,9,10,11,12,...40
Powered by FlippingBook